FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS

Apprendre le français à travers le théâtre

Notre souhait ? Proposer aux élèves une approche alternative et innovante par le biais d’exercices de théâtre et leur donner envie d’apprendre le français à l’entrée au collège. En introduisant cet apprentissage, nous souhaitons encourager et diffuser la pratique du français auprès de la jeune communauté italienne à Rome. Notre idée est d’enrichir les compétences, les idées et la pédagogie des enseignants par une mise en contexte scénique, afin de dynamiser les cours.

Échauffement & gestion des émotions

Des exercices d’échauffements de la voix et du corps (10 à 15 minutes en début de cours), de respiration et de travail de la voix permettent aux élèves de se conditionner aux jeux de scènes qui leur seront proposés ensuite. La gestion des émotions est également essentielle pour arriver à formuler des mots, puis des phrases et des dialogues. Comment apprivoiser la joie, la tristesse, la peur, le stress ou l’excitation qu’apporte la scène ? Comment apprendre à maîtriser et réutiliser ses émotions au théâtre ?

 

Du programme scolaire à la mise en scène

Nous souhaitons pousser les jeunes à utiliser dans un contexte scénique les mots et phrases qu’ils apprennent en cours, concrétiser et mettre en pratique des règles de grammaire et de conjugaison à travers des exercices, jeux de scène et improvisations. L’idée est de créer une situation, à travers une conversation de base entre deux enfants, par exemple (ex: deux enfants discutent du cadeau à acheter à leur mère pour son anniversaire). La mise en scène et l’approche théâtrale doivent permettre aux enfants de s’approprier les éléments qu’ils apprennent et en faire des automatismes. Les jeux de théâtre doivent faire prendre conscience à l’enfant du poids et de la valeur des mots, et de pouvoir réutiliser dans la vie quotidienne ce qu’ils apprennent dans un contexte scolaire.

Diction, prononciation et phonèmes

L’apprentissage passe également par un travail sur la prononciation des mots, à travers des exercices de diction et de placement des sons dans la mâchoire. Les phonèmes italiens et français n’étant pas les mêmes, il nous paraît essentiel de faire des exercices mettant en comparaison les 2 langues, de manière à mieux appréhender les particularités du français à l’oral (ex : lettres muettes).

Accompagnement de l’enfant et prise de parole en public

Cette approche théâtrale vise aussi à débloquer les peurs des plus timides face à un auditoire et dépasser les inhibitions que peuvent procurer la pratique d’une langue encore inconnue. L’élève n’est jamais seul dans l’aventure, on l’accompagne tout au long de l’apprentissage, c’est un travail d’équipe ! Tout le monde a sa place dans ce type d’atelier, quel que soit son niveau de français. La pleine maîtrise s’acquiert par la constante répétition par l’enfant des mots et phrases apprises.

Certains n’osent pas prendre la parole : il faut les encourager à participer, progressivement et dans la mesure de leurs capacités. Si l’élève est en difficulté, l’enseignant peut lui donner un point d’accroche (ex : donner le sujet et le verbe d’une phrase, laisser l’élève compléter avec un complément) mais doit veiller à ce que l’élève participe et persévère (ex : si l’élève a des difficultés avec un mot ou une phrase, on lui fait répéter plusieurs fois mais on ne répète pas à sa place).

Atelier avec accréditation MIUR.